Diapositive 1 - Jacky du bearn

Diapositive 1 - Jacky du bearn

C E V A O J I R A M S

E G A N I R E L PE EN E

H C E D R A Tous, nous connaissons, au moins de nom, les grands plerinages de la chrtient, tels que ceux de Jrusalem, Saint Jacques de Compostelle, Fatima, Lourdes Il existe, par ailleurs, un grand nombre de plerinages plus

locaux, mconnus, des lieux o lon peut, cependant, retrouver une aussi grande ferveur. Des chrtiens ont dcid un jour dhonorer et implorer la Vierge Marie ou un saint qui a vcu l. Rcemment, malheureusement un jour de pluie, il ma t donn den dcouvrir deux, clbres en Ardche. Ardche LArdche est un

dpartement franais situ louest du Rhne, sur la bordure orientale du Massif central. Son chef-lieu est Privas. Il offre une nature belle et gnreuse, des sites spectaculaires,

mais cest aussi un lieu de plerinage, principalement Lalouvesc (qui se prononce Lalouvet) Lalouvesc est un petit village situ dans les monts du Vivarais, sur un balcon naturel qui domine la valle du Rhne, au carrefour de plusieurs voies antiques. Par beau temps, ce qui

ntait pas le cas lors de ma visite, on peut y admirer la chane des Alpes et mme le MontBlanc. Ce village a la chance de possder deux saints vnrer : le jsuite Jean-Franois Rgis, Saint Rgis, et la fondatrice de la Congrgation des Surs du Cnacle, Sainte Thrse Couderc. Saint Rgis y termina sa vie. Venu le 24 dcembre 1640 pour prcher une mission, il y Depuis plus de trois sicles, un grand succombera. nombre de plerins se pressent dans le village pour venir le vnrer. Le

corps de Sainte Thrse Couderc est, quant lui, conserv au couvent du Cnacle qui reoit des femmes pour rflexion et retraites. Jean-Franois Rgis, n en janvier 1597, dune famille de nobles ruraux profondment chrtiens, fut envoy 14 ans tudier chez les Jsuites. Il entra plus tard dans cette congrgation et fut ordonn prtre en 1631. Dabord envoy Montpellier, puis Viviers, il est nomm au Puy, en 1636. A partir de ce moment, il rpartit son

action entre deux ples. Lt, il travaille au Puy, et lhiver, il part en mission dans les montagnes. Au Puy, il se concentre sur les catchismes, les pauvres et les pcheurs. Il catchise autant les adultes que les enfants, runissant, parfois, jusqu 4 000 personnes. Aid de dames bnvoles, il semploie secourir les misres caches, occasionnes par la famine et la guerre civile. Enfin, au grand dam des bien-pensants, il reoit les filles perdues dans une

maison daccueil ,pour faciliter leur changement de vie Durant quatre hivers, dans la montagne, Jean-Franois Rgis visite les villages du Vivarais et du Velay. Se dplaant pied, logeant chez les habitants du coin, il prche dans les glises et sur les chemins. Pour tous, il devient le Saint Pre . En dcembre 1640, il ralise une

mission Montfaucon, o svit la peste. Fatigu, il retourne au Puy pour trois jours, afin de sisoler et de se ressourcer. Sur le chemin de la montagne, la tempte fait rage. Il doit traverser des congres et, sabritant dans une grange non protge, il contracte une pleursie. Il commence quand mme sa mission Lalouvesc, prche et confesse sans relche

jusqu ce quil chancelle et saffaisse dans la foule dense. Il ne se relvera pas et dcdera le La petite glise paroissiale, o se droulrent les ftes de la canonisation du saint, en 1737, fut remplace par une autre plus grande, consacre en 1754. Ce nest quaprs 1871, quelle fut, son tour, dtruite, lorsque furent achevs le chur et la premire

trave de lglise actuelle. Consacre en 1877, elle devint basilique mineure en 1888. Elle accueille annuellement environ 50 000 plerins. De style no-byzantin, lintrieur est richement ouvrag avec des colonnes de

marbre, des chapiteaux de pierre blanche et des arcades finement ciseles. Aprs sa conscration, la basilique continua de senrichir avec la construction de chapelles additionnelles, du perron et de la

tribune. Les vitraux, qui illustrent la vie du Saint, seront poss en 1890 et les deux clochers rigs en 1900. A gauche, Saint Rgis prend soin des malheureux

. A droite, il convertit Louise de Romezins, qui tait protestante. A gauche, Saint Rgis, qui stait endormi au

bord dun prcipice, est protg par son ange gardien. A droite, un homme qui veut le poignarder pour lui avoir arrach sa compagne de

plaisir, est boulevers quand Rgis lembrasse et il se convertit. Ce nest quentre 1931 et 1934, que lensemble des fresques qui ornent le chur et la coupole furent excutes par le peintre lyonnais Georges Dcote. Les peintures du chur sont spares en quatre groupes avec, en toile de fond, des

reprsentations de sites ou constructions du coin : le Cnacle, la Basilique, le village, le mont Besset, le Mont Mezenc, le Mont Gerbier des Joncs, etc. Ces groupes sont ceux de la Virginit, de lEucharistie, de la Charit et de la Force. Chacun est compos de personnages de lhistoire religieuse, ou laques, connus, venus souvent en plerinage comme le Marchal Fayolle Le chur

Mosaque du sol A la mort de Saint Rgis, les habitants de Lalouvesc se battirent, notamment contre les Jsuites souponns de vouloir rcuprer le corps, pour quil soit conserv dans leur village. Avec la complicit du cur, pour le protger, son cercueil fut plac dans un tronc de chtaignier creus et cercl de fer, et il fut enterr en profondeur dans la petite glise, au niveau de la crypte actuelle, sous le clocher sud. Il y demeura de 1641 1716, au moment

o lEglise le proclama bienheureux. Par la suite, les chsses contenant ses reliques furent places dans les glises successives et maintenant, dans une chapelle qui lui est ddie dans la Basilique. En 1716, aprs la Reconnaissance solennelle des reliques par Monseigneur Louis Franois de la Baume de Suze, elles sont places dans une premire chsse dargent qui disparatra durant la Rvolution. Mais, par crainte dune profanation, le coffret des reliques en a t retir et cach

Grangeneuve. En 1802, cest Monseigneur Rohan Chabot qui vient prsider la translation lglise de Lalouvesq et elles sont places dans une chsse de bois peint. En 1834, Monseigneur Bonnel transfre les reliques dans une nouvelle chsse de style gothique, en cuivre dor. Enfin, le 19 juillet 1873, elles sont places dans un autre coffre aprs vrification. Celui-ci est dpos dans une chsse en bronze dor, ralise par un orfvre de Lyon, Monsieur Armand Caillar. Il faut encore noter qu deux reprises, de 1906 1921 et en 1940, les reliques

furent mises labri, cause dvnements faisant craindre, encore, une profanation. La crypte La chapelle installe la place de la chambre o est mort le Saint. A quelques kilomtres de Lalouvesc, en pleine nature, se trouve un autre lieu de plerinage, celui de Notre-Dame dAy. Un document de 1184

confirme,dj la prsence dune chapelle en ces lieux. Lorigine du plerinage semble tenir dune lgende populaire. Toutefois, les auteurs sentendent pour croire que, dj au XIe sicle, sy droulaient des processions rgulires. Peu de traces dans les sicles suivants, sinon que le monastre aurait brl durant les guerres de religion. Au XVIIe sicle, Jean-Franois Rgis sy rendait souvent. Et cest cette poque, que lon note plusieurs processions de la population dAnnonay et des villages environnants pour venir demander larrt dpidmies ou

autres flaux. Malgr plusieurs vicissitudes, la chapelle a travers les sicles, souvent restaure ou mme agrandie grce aux propritaires successifs du chteau. Actuellement, le sanctuaire et les anciennes proprits seigneuriales appartiennent lvch de Viviers. Les plerinages se perptuent loccasion des grandes ftes de la Vierge : 15 aot, 8 septembre, 8 dcembre. Une statue en fonte, de 5 m de hauteur, fut place sur le clocher crnel, le 3 mai 1890 et un Chemin de Croix fut conu

sur 450 m, tout autour du site, entre les deux guerres. Curieusement, alors que le sanctuaire est ddi une Vierge noire, cest une Vierge toute blanche qui accueille les plerins ds lentre. La chapelle, telle que restaure et agrandie en 1805, par Madame de Larochette, nouvelle

propritaire du chteau. Intrieur de la chapelle et livre sacr dans une chapelle latrale. Les Vierges noires suscitent bien des interrogations. Celles qui sont dorigine datent peu prs toutes dune priode allant du XIe au XIIIe sicle. Sculptes dans le bois, elles mesurent entre 70 et 80 cm. Les croiss en rapportrent, mais surtout, il

est probable quils demandrent aux artistes locaux den raliser et de leur donner la couleur des femmes de Saint-Jean dAcre Leurs vtements, dcors de motifs orientaux, accrditent la thse de cette influence. Il est noter que sur les 150 Vierges noires connues en France, les 2/3 se trouvent dans le Massif central. Il est gnralement admis, quune Vierge

noire, provenant de Syrie, aurait t rapporte Ay, probablement par Odon de Tournon, qui participa la troisime croisade entre 1189 et 1192. Elle a sans doute disparu lors des Guerres de Religion au XVIe sicle. On pense que celle qui se trouve dans la chapelle est due

la gnrosit de la famille de Tournon, en souvenir de leur anctre, la fin du XVIe ou au dbut du XVIIe sicle. On peut voir, en effet, les armes de cette famille la base de la statue. Elle fut, heureusement, pargne durant la Sur la terrasse, prs de la chapelle, un coin charmant

pour la mditation ou tout simplement le repos. Musique : The Medieval Experience Beata mater Documentation prise sur place : Saint-Rgis et sa mission, Site ardeche.catholique.fr Photos, conception et ralisation : M.J. Farizy-Chauss Novembre 2009 [email protected]

AU R I O V RE

Recently Viewed Presentations

  • Rapid, Repeated FISH in Human Amniocytes and Fibroblasts for ...

    Rapid, Repeated FISH in Human Amniocytes and Fibroblasts for ...

    Perceived relevance and demandingness of treatment, perceived therapist empathy, and therapist-rated treatment alliance No study has been published linking engagement to inpatient treatment outcome. Factors that predict parent satisfaction with child inpatient care:
  • Hydraulic binders & Lime

    Hydraulic binders & Lime

    Binder course. Binder course. Base course. Binder . Emulsion . Rejuvenating emulsion . Rejuvenating emulsion . Cement or similar . Binder content. 3 to 5 % residual binder. 1 to 3 % residual binder. Up to 2 % residual binder....
  • World War I (1914-1918) - Mr. Pitts- AP World History and ...

    World War I (1914-1918) - Mr. Pitts- AP World History and ...

    Trench Warfare. Used on the Western Front. Complex system of trenches and tunnels. Soldiers would be in them for several weeks at a time. Soldiers suffered from boredom, disease, rats, mud, cold, standing water, etc. "Trench foot" = when the...
  • Lesson 1: Cite, Infer, and Summarize Homework Review

    Lesson 1: Cite, Infer, and Summarize Homework Review

    Intro, quote, citation. Fits together like a tasty sandwich! #5 Continued. 4th and final sentence: Her statements advance the discussion and provide . Jessamie. with an opening to say that she, too, wants to sell. We explained how the quote...
  • HI GH HI Y IE GH LD Teac

    HI GH HI Y IE GH LD Teac

    Know thy Impact. As part of our response to support schools in 2016 professional learning workshops and resources have been developed (and trialed). Intended audiences are teachers and school curriculum leaders. The intent is to build capacity, is to respond...
  • Macromolecules

    Macromolecules

    Warm-Up Thurs. (9/1) / Fri. (9/2) Similar containers were filled with different types of soil. Holes were poked into the bottom of each container, and 300 ml of water were added.
  • Using ArcMap & The Michigan Geographic Framework To Create a ...

    Using ArcMap & The Michigan Geographic Framework To Create a ...

    Mapping The Michigan Geographic Framework Tony Olkowski & Jim Shively Topics: Accessing MGF MGF "Out of the Box" Custom Mapping GeoDatabases Feature Classes within the GeoDatabases Labeling Fields in MGF Symbol Classes for Features Generating Highway Shields Label Engines Text...
  • Trigonometric Functions

    Trigonometric Functions

    Unit Circle Rationale. Recall that when using the unit circle to evaluate the value of a trig function, cos θ = x and sin θ = y.What we didn't point out is that since the radius (hypotenuse) is 1, the...