Introduction dossier patient - cybertim.timone.univ-mrs.fr

Introduction dossier patient - cybertim.timone.univ-mrs.fr

Les Les donnes donnes du du patient patient partages partages Lvolution ncessaire des systmes dinformation hospitaliers, louverture de lhpital Marius Fieschi Assistance Publique Hpitaux de Marseille Universit de la Mditerrane Janvier 2006 M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 La La qualit qualit et et la la prise prise en en charge charge mdicale mdicale Lvolution des comportements des malades, le patient empowerment

La non-qualit dans la prise en charge Les TIC: M. Fieschi Explication partielle de cette volution Condition ncessaire et/ou suffisante de cette volution? Contribution la rponse la question de la non qualit Master EISIS Janvier 2006 Lvolution Lvolution du du comportement comportement des des malades: malades: le le patient patient empowerment empowerment Il peut tre dfini comme la capacit croissante des patients comprendre, activement participer et influencer leur tat de sant

Une facette dune tendance plus globale des socits modernes o les citoyens nacceptent plus dtre passifs au sujet des dcisions qui concernent leur vie, leur environnement Une volution que les mdecins doivent accompagner (et non contrecarrer) Une rponse la non-qualit? Les technologies de linformation en sant sont des conditions ncessaires mais non suffisantes pour le patient empowerment M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 La La qualit qualit de de la la prise prise en en charge charge mdicale mdicale Ne pas confondre qualit et performance La mdecine franaise offre des soins de qualit technique suprieure Excellence des quipes Excellence de la recherche Ce nest plus sur ce plan que se situe aujourdhui le dfi de la qualit Il faut chercher des rponses dans une nouvelle organisation des soins, un nouveau paradigme avec redfinition des exigences (qualit), du rle et de la place des acteurs (hpital, professionnels, patients,) M. Fieschi Master EISIS

Janvier 2006 Les Les principaux principaux dterminants dterminants de de la la non-qualit* non-qualit* Complexit croissante (technologie et connaissances) Augmentation des maladies chroniques et de lesprance de vie Faible organisation des prises en charge, procdures et systmes d'informations inadapts Actions La non-qualit est systmique beaucoup plus quindividuelle * Source: Crossing the Quality Chasm: A New Health System for the 21st Century (2001) Institute of Medicine M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 La La qualit qualit en en question, question, la la non-qualit

non-qualit Sur-utilisation - Antibiotiques, endoscopies, hospitalisations - Eleve dans les milieux denses en hpitaux et en spcialistes Sous-utilisation - Soins des maladies chroniques, vaccinations Utilisations inappropries - Erreurs mdicales (mdicaments, infections nosocomiales, mortalit iatrogne) Non-adhrence aux protocoles de soins (par les mdecins et patients) Fragmentation du systme de sant qui conduit un non systme M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Les Les besoins besoins majeurs majeurs Rduire les erreurs mdicales Amliorer lutilisation des ressources Acclrer la diffusion des connaissances Aider la dcision Rduire la variabilit des procdures et laccs aux soins Mieux informer le patient principal acteur de sa sant, responsabiliser Amliorer la protection des donnes pour protger la vie priv Amliorer la satisfaction du patient Promouvoir la sant publique par une meilleure prvention M. Fieschi Master EISIS

Janvier 2006 Le Le changement changement de de paradigme paradigme pour pour satisfaire satisfaire les les besoins besoins majeurs majeurs Intgrer les mutations pidmiologiques: maladies chroniques, allongement de la vie Rpondre la demande des patients, mieux duqus, nouvelles exigences Rpondre lvolution des modalits de prise en charge Matriser les connaissances malgr laugmentation exponentielle Rpondre lexigence scientifique: dcisions mdicales, Evidence-based medicine Les connaissances et les donnes du patient partages entre professionnels de sant entre professionnels de sant et patients entre gestionnaires et professionnels de sant

entre gestionnaires et patients Informer, duquer, responsabiliser M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Le Le dossier dossier du du patient patient pour pour accompagner accompagner le le changement changement de de paradigme paradigme Intgrer les mutations pidmiologiques: maladies chroniques, allongement de la vie Rpondre la demande des patients, mieux duqus, nouvelles exigences Rpondre lvolution des modalits de prise en charge Matriser les connaissances malgr laugmentation exponentielle Rpondre lexigence scientifique: dcisions mdicales, Evidence-based medicine Les connaissances et les donnes du patient partages

Systmes dinformation autorisant le couplage des donnes et des connaissances focaliss sur la prise en charge du patient tout au long de sa vie Le dossier du patient Informer, duquer, responsabiliser M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 volution volution de de la la prise prise en en charge charge mdicale, mdicale, volution volution de de la la demande demande des des patients patients Ere de linformation

Ere de la mdecine classique Mdecine hospitalire Gestion de la maladie Mdecine ambulatoire Assistance la prise en charge Mdecine en rseaux Collaboration accrue des professionnels Tlmdecine / Cybermdecine Prise en charge individuelle Professionnel Patient M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006

Des Des services services de de ee -- sant sant au au systme systme dinformation dinformation de de sant sant cohrent cohrent Des outils, bribes parses dun systme dinformation cohrent construire - Education du patient partage , prvention, valuation du risque on-line - Groupes de malades on-line, forums - Groupes de mdecins, rseaux de soins - Accs au dossier mdical personnel (DMP) - Email scuris tl conseil, vido confrence - Prise de rendez-vous, gestion des listes dattentes - E-PMSI - Vigilances, mortalit, recherche? M. Fieschi Master EISIS

Janvier 2006 La La place place du du DMP DMP dans dans les les systmes systmes dinformation dinformation en en sant sant Le DMP doit sintgrer dans un systme dinformation unifi construire Le pilotage et la coordination du systme dinformation de sant au niveau national est une ncessit (pressante) Une dfinition de lorganisation des soins clarifier Une approche conceptuelle du dossier complter et une implmentation base sur des concepts prennes (centr sur le patient # organisations de certains rseaux actuels, # dossier commun de cancrologie) M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Problmatique Problmatique du du dossier dossier inter inter units

units fonctionnelles fonctionnelles lhpital lhpital Soins aigus (hospitaliss) Consultations, H. de J. (ambulatoire) Parcours du patient: ensemble de contacts avec diffrentes units fonctionnelles Soins spcialiss explorations fonctionnelles Bloc opratoire Le dossier du patient doit rassembler lensemble des informations gres par des structures diversifies dpendant dune seule autorit M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Problmatique Problmatique du du dossier dossier longitudinal longitudinal et

et inter inter structures structures Soins domicile Soins aigus (hospitaliss) Gnralistes, cliniques (ambulatoire) Parcours du patient: ensemble de contacts avec diffrentes organisations de sant Soins spcialiss explorations fonctionnelles Le dossier du patient longitudinal doit rassembler lensemble des informations gres par des organismes divers M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Modles Modles pour pour le le dossier dossier inter inter structures structures (1)

(1) Soins aigus (hospitaliss) Soins spcialiss explorations fonctionnelles Gnralistes, cliniques (ambulatoire) Le dossier du patient doit rassembler en un mme lieu lensemble des informations gres par des organismes divers M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Modles Modles pour pour le le dossier dossier inter inter structures structures (2) (2) Soins aigus (hospitaliss) Mdiation Soins spcialiss

explorations fonctionnelles Gnralistes, cliniques (ambulatoire) Le dossier du patient longitudinal doit donner accs, sans rassembler en un mme lieu, lensemble des informations gres par des organismes divers M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Le Le meilleur meilleur modle? modle? Modle 1 Modle 2 Avantages, inconvnients suivant taille et nombre de structures +/- - Mthodologie durbanisation du systme dinformation ++ +++ Prserver lvolutivit de SIH (SIS)

++ +++ Matrise de la smantique mdicale, rfrentiels ++ ++ Information non ++ +++ propritaire Modle 1: choisi dans des SIH et le DMP Modle 2: choisi dans des SIH M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Une Une mutation mutation ncessaire

ncessaire du du contexte contexte hospitalier hospitalier Un contexte culturel qui explique des stratgies titubantes Un savoir faire, une ingnierie de haut niveau, une conduite de projet Lurbanisation complexe des systmes dinformation dvelopper requiert un savoir faire, une ingnierie de haut niveau, une conduite de projet rigoureuse, un rigoureuse, un management avis, courageux et constant dansralises sa stratgie. management avis, courageux et constant dans sa stratgie. Habituellement, ces conditions se retrouvent trs imparfaitement dans les hpitaux du pays. Les savoir-faire qui fondent les dveloppements des systmes dinformation et les processus dcisionnels dans les hpitaux ne ralisent que trop partiellement ces conditions. Ainsi, le contexte et idologique duse monde professionnel est souvent pour entreprendre avec succs, une dmarche Habituellement, cesculturel conditions

retrouvent trs inadapt imparfaitement ralises qui confine lascse. Ce contexte a marqu et marque encore profondment le dveloppement laborieux des systmes dinformation dans les hpitaux. Si le mot patient est souvent prononc, l'effort pour adapter l'institution aux besoins du patient n'est que rarement au cur des proccupations. dans les hpitaux du pays. Le contexte culturel et idologique du monde professionnel est souvent inadapt Si le mot patient est souvent prononc, l'effort pour adapter l'institution aux besoins du patient n'est que rarement au cur des proccupations. Un contexte culturel qui explique des stratgies titubantes M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Une Une mutation mutation ncessaire ncessaire du du contexte contexte hospitalier hospitalier Un contexte culturel qui explique des stratgies titubantes Un contexte culturel qui explique des stratgies titubantes Exemples: Lurbanisation complexe des systmes dinformation dvelopper requiert un savoir faire, une ingnierie de haut niveau, une conduite de projet rigoureuse, un

management avis, courageux et constant dans sa stratgie. Habituellement, ces conditions se retrouvent trs imparfaitement ralises dans les hpitaux du pays. Les savoir-faire qui fondent les dveloppements des systmes dinformation et les processus dcisionnels dans les hpitaux ne ralisent que trop partiellement ces conditions. Ainsi, le contexte culturel et idologique du monde professionnel est souvent inadapt pour entreprendre avec succs, une dmarche qui confine lascse. Ce contexte a marqu et marque encore profondment le dveloppement laborieux des systmes dinformation dans les hpitaux. Si le mot patient est souvent prononc, l'effort pour adapter l'institution aux besoins du patient n'est que rarement au cur des proccupations. La vision du dossier du patient lhpital Le mode de financement des hpitaux et son impact sur les systmes dinformatisation dans les structures de soins. M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Une Une mutation mutation ncessaire ncessaire du du contexte contexte hospitalier hospitalier La mconnaissance de limportance stratgique du systme dinformation conduit souvent une absence de professionnalisme Un contexte culturel qui explique des stratgies titubantes Labsence de maturit des acteurs dans le domaine de la matrise de la technologie, des cots et des enjeux des systmes dinformation,

La mise en place de systmes de recueil dinformations dconnects de la pratique: Lurbanisation complexe des systmes dinformation dvelopper requiert un savoir faire, une ingnierie de haut niveau, une conduite de projet rigoureuse, un management avis, courageux et constant dans sa stratgie. Habituellement, ces conditions se retrouvent trs imparfaitement ralises dans les hpitaux du pays. Les savoir-faire qui fondent les dveloppements des systmes dinformation et les processus dcisionnels dans les hpitaux ne ralisent que trop partiellement ces conditions. Ainsi, le contexte culturel et idologique du monde professionnel est souvent inadapt pour entreprendre avec succs, une dmarche qui confine lascse. Ce contexte a marqu et marque encore profondment le dveloppement laborieux des systmes dinformation dans les hpitaux. Si le mot patient est souvent prononc, l'effort pour adapter l'institution aux besoins du patient n'est que rarement au cur des proccupations. saisie dinformation en diffr, non pour soigner ou pour suivre un patient mais pour rendre compte de lactivit des fins comptables, de statistiques administratives ou rglementaires (PMSI, infections nosocomiales, traabilit et vigilances,). M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Une Une mutation mutation ncessaire ncessaire du du contexte contexte hospitalier hospitalier Des budgets et des systmes dinformation hospitaliers qui ne sont pas la hauteur des enjeux La moyenne nationale

des budgets informatiques dans Un contexte culturel qui explique des stratgies titubantes les hpitaux se situe aux Lurbanisation complexe des systmes dinformation dvelopper requiert un savoir faire, une ingnierie de haut niveau, une conduite de projet rigoureuse, un management avis, courageux et constant dans sa stratgie. Habituellement, ces conditions se retrouvent trs imparfaitement ralises dans les hpitaux du pays. Les savoir-faire qui fondent les dveloppements des systmes dinformation et les processus dcisionnels dans les hpitaux ne ralisent que trop partiellement ces conditions. Ainsi, le contexte culturel et idologique du monde professionnel est souvent inadapt pour entreprendre avec succs, une dmarche qui confine lascse. Ce contexte a marqu et marque encore profondment le dveloppement laborieux des systmes dinformation dans les hpitaux. Si le mot patient est souvent prononc, l'effort pour adapter l'institution aux besoins du patient n'est que rarement au cur des proccupations. environs de 1,7 %: insuffisant. Il convient de prendre conscience que des retours sur investissement demandent un accroissement important de ces budgets. Ils doivent rapidement atteindre 3% des budgets des centres hospitaliers. Leur faiblesse est galement un indicateur de la mconnaissance de limportance stratgique de ces systmes. M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Une

Une mutation mutation ncessaire ncessaire du du contexte contexte hospitalier hospitalier Les donnes du patient partages sont au centre des grands enjeux de lvolution du systme de sant pour les annes futures Besoin de partager linformation: enregistrements partags, connaissance partage, guides de bonne pratique, rseaux, La demande venant du patient se fait plus pressante pour participer aux dcisions le concernant ( patient empowerment ). Les citoyens demandent tre informs sur les questions touchant la sant (Internet est le mdia dinformation des patients le plus important aujourdhui aux Etats-Unis). La diffusion rapide et massive de lInternet modifie les comportements dune grande partie de la population qui aspire la connaissance M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Le Le dossier dossier du du patient: patient: pourquoi pourquoi est-ce est-ce complexe complexe ?? Dossier minimum commun? Dossiers de spcialit?

Dossiers par pathologie, trs structurs a priori?... Scories dune vision et dune pratique o M. Fieschi le support matriel des donnes ne permettait pas son unicit et son partage (ubiquit) son couplage avec les supports de connaissance le dossier ntait pas communiqu et ne sortait pas du service Master EISIS Janvier 2006 Le Le dossier dossier du du patient: patient: une une difficult difficult conceptuelle conceptuelle Un seul concept et ses instances Dossier minimum commun? Dossiers de spcialit?

Dossiers par pathologie? trs structurs a priori?... Il faut dfinir le concept pour limplmenter dans sa forme la plus gnrale et non implmenter les instances trop limitantes, les ralisations trop particulires ! Exemple: les PSA dossier durol.? du cancer de prostate? de mdecine gnrale? M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Le Le dossier dossier du du patient: patient: une une difficult difficult conceptuelle conceptuelle Il faut le dfinir, contrairement ce que lon fait spontanment, dabord par son rle, puis par son contenu Son rle est invariant Son contenu varie suivant les patients, en fonction du temps, de lvolution de la maladie, des techniques nouvelles, de la contribution de chaque professionnel, Une construction dynamique partir des donnes concernant la sant du patient M. Fieschi Master EISIS

Janvier 2006 Rle Rle du du dossier dossier Ancien modle Rle de mmoire, dconnect de laction mdicale proprement dite? Document mdico-lgal? Nouveau modle Outil en prise constante avec laction mdicale permettant de la rendre cohrente, damliorer sa qualit, daider laction de soins (aide la dcision mais aussi gain de temps,..) de permettre son valuation

Deux notions: la forme donner au dossier pour lefficacit des processus M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Rle Rle du du dossier dossier temps La construction dynamique du dossier par tous les processus Processus de prise en charge Les processus sont transversaux dossier de service La place des donnes dans les processus: Exemple: obtention des PSA, un processus prescription, prlvement, acheminement, dosage, validation, rendu de rsultat M. Fieschi Master EISIS

Janvier 2006 La La place place des des donnes donnes dans dans les les processus processus Exemple: obtention des PSA, un processus prescription, prlvement, acheminement, dosage, validation, rendu de rsultat temps donnes Processus de prise en charge connaissances La qualit du processus exige le couplage des donnes et des connaissances Les connaissances sont transversales > connaissances de service Guides de bonne pratique, protocoles, M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Le Le dossier dossier peut-il peut-il tre tre autre

autre chose chose que que des des donnes donnes du du patient patient sur sur lesquelles lesquelles sont sont dfinies dfinies des des vues vues particulires? particulires? Informations mdicales dfinies par dossier (indpendamment des autres) . Spcialit, Glycmie pathologie A . Diagnostic . Mdicament prescrit . Spcialit, pathologie B Spcialit M. Fieschi Redondances

Cohrence? Intgrit des donnes? Echanges de donnes? Intgration dans les processus de soins? . Diagnostic . Acte chirurgical . Mdicament prescrit . Cots de maintenance? Master EISIS Janvier 2006 Le Le dossier dossier du du rseau rseau ?? Les Les dossiers dossiers des des rseaux? rseaux? Vues Vues intgres intgres sur

sur les les donnes donnes du du patient patient Concepts mdicaux . . . Sexe Glycmie . Diagnostic . . Acte chirurgical . Mdicament prescrit . . M. Fieschi Patient Vue des donnes dfinies par le rseau X Vue du professionnel Y Master EISIS Janvier 2006

Le Le dossier dossier du du patient patient peut-il peut-il tre tre autre autre chose chose que que des des donnes donnes du du patient patient sur sur lesquelles lesquelles sont sont dfinies dfinies des des vues vues particulires? particulires? Concepts mdicaux . . . Sexe Glycmie . Diagnostic . . Acte chirurgical

. Mdicament prescrit . . M. Fieschi <-- Standards, nomenclatures internationales Patient Vue du professionnel A Vue du professionnel B Master EISIS Janvier 2006 Faire Faire voluer voluer les les SIH SIH pour pour ouvrir ouvrir lhpital lhpital et et amliorer amliorer la la continuit continuit des des soins

soins Le systme dinformation doit prvoir des fonctionnalits donnant aux patients accs aux donnes mdicales les concernant. exiger une stratgie pragmatique visant des objectifs accessibles court puis moyen terme. Cette dmarche doit accompagner lvolution culturelle ncessaire des hospitaliers, motiver les professionnels de sant, sensibiliser et responsabiliser les patients. De plus, elle doit tre fonde sur des technologies largement disponibles rapidement et dun cot acceptable M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 La La place place des des donnes donnes partages partages dans dans les les processus processus de de qualit qualit Il faut entendre partager : la dfinition des concepts mdicaux la dfinition des rgles de codages les codes (standards internationaux)

Pour pouvoir partager : les donnes du patient les connaissances utilisant ces donnes pour amliorer la prise en charge de qualit M. Fieschi Master EISIS Unicit de dfinition dans le systme dinformation Unicit de ralisation dans le systme dinformation Janvier 2006 Partager Partager le le fond fond , , personnaliser personnaliser et et adapter adapter la la forme forme Une confusion frquente:

la donne la prsentation de la donne Tableau, courbe, nuage de points, Prsentation sur une page dcran personnalise Extraction pour tude anonyme, M. Fieschi Master EISIS Difficult de comprhension Attnuation forte des contraintes redoutes Janvier 2006 Le Le dossier, dossier, systme systme dinformation dinformation pour pour le le processus processus de de soins, soins, touche touche lorganisation

lorganisation de de lhpital lhpital et et des des professionnels professionnels Contraintes (!) et bnfices(?) Tout systme dinformation a un impact sur les organisations leffort pour changer nombre dacteur les rsistances au changement M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Faire Faire voluer voluer les les SIH SIH pour pour ouvrir ouvrir lhpital: lhpital: quelques quelques points points dancrage dancrage La ncessit dagir dans le court terme.

Le modle doit avoir un haut degr de gnralit pour sadapter, un cot acceptable, limmense majorit des situations. Le montage doit tre volutif. Il doit assurer notamment une volutivit des systmes dinformation, propres aux diffrents organismes et aux professionnels, qui ne soit ni trop contraignante ni trop onreuse. M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Faire Faire voluer voluer les les SIH SIH pour pour ouvrir ouvrir lhpital: lhpital: quelques quelques points points dancrage dancrage Le modle doit tenir compte des cots supportables cots des logiciels et des infrastructures informatiques autres cots importants et sous-estims gnralement: le fonctionnement des systmes, le temps (ventuellement lintressement) que les acteurs devront consacrer ces nouvelles activits. Lvolution des systmes dinformation hospitaliers est une condition ncessaire louverture souhaite. Sans une bonne matrise interne de ses

informations, lhpital ne pourra relever le dfi Faute dune prise en compte de ces contraintes, la faisabilit et lvolution du systme ne seront pas assures. M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Faire Faire voluer voluer les les systmes systmes dinformation dinformation dans dans lintrt lintrt du du patient patient La complexit du problme demande une dmarche pragmatique La simplicit de mise en oeuvre du modle de communication est un facteur dterminant de son succs Lhbergement des donnes doit tre confi un tiers de confiance Lidentification des patients peut se faire par ladresse de son dossier La scurit des accs ne doit pas sappuyer sur des technologies trop contraignante Linformation et lducation des patients, la sensibilisation des professionnels libraux sont les cls du succs M. Fieschi Master EISIS

Janvier 2006 Les Les donnes donnes du du patient patient partages partages pour pour amliorer amliorer la la continuit continuit des des soins soins - Donner accs son dossier mdical lectronique on line en respectant les droits du patient: libert dusage - La structuration des donnes faisant appel des rfrentiels smantiques (codes et nomenclatures) nest pas un pralable pour cette finalit - La gestion de linformation mdicale est une activit professionnelle qui doit tre reconnue M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Quelques Quelques points points dancrage

dancrage Le systme de sant, son financement est une dimension importante pour aborder et favoriser cette mutation culturelle Les solutions proposes ne sont pas toujours transposables la maturit en matire de systme dinformation, la matrise de la technologie, ses cots et les budgets informatique les tablissements et administrations hospitalires relevant dune mme stratgie politique et financire de lassurance maladie le comportement des patients La lgislation (loi du 4 mars 2002 en France) ouvre des possibilits spcifiques M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Quelques Quelques points points dancrage dancrage (.) (.) La mutation culturelle a dbut mais elle demandera du temps Les acteurs: culture et intrts

le corps mdical, les tablissements et administrations hospitalires, les patients, les assurances, La notion de dossier patient correspond des choses trs diffrentes le dossier dans un hpital (centr tablissement), le dossier dans un rseau de soin (centr pathologie) Le modle conomique? M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Quelques Quelques points points dancrage dancrage (..) (..) Une mutation qui doit tre soutenue et accompagne par la ralisation de projets ralisables court terme. Ils doivent utiliser les systmes et la technologie existante (qui changera!) implmenter des concepts prennes (# organisations de type rseau actuels) prserver lautonomie dvolution des systmes dinformation

dentreprise (niveau dinteroprabilit?) placer la gestion des donnes du patient hors des conflits d'intrt (hbergement) M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Quelques Quelques points pointsdancrage dancrage() () Les projets doivent prserver lautonomie des tablissements et les stratgies dvolution de leurs systmes dinformation S.I. pour la communication patient/ professionnels S.I. Etablissement 1 M. Fieschi S.I. Etablissement n Master EISIS S.I. professionnel i Janvier 2006 Tenir

Tenir compte compte de de la la situation situation moyenne moyenne des des tablissements tablissements et et des des cabinets cabinets mdicaux mdicaux Tenir compte des expriences passes et des inerties Carte Vitale, Vitale 2? CPS , annuaires? Plateformes dinteroprabilit? Ne pas structurer dans le monopole sans avoir expriment M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Systmes Systmes dinformation, dinformation, rseaux rseaux de desoins

soins et et DMP DMP Le rseau de soins Lhpital Une stratgie visant A rendre la structure et le fonctionnement de tous les rseaux plus homognes +++ A homogniser leurs systmes dinformation A sadosser sur le DMP pour la partie dossier du patient M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 La La place place du du DMP DMP dans dans les les systmes systmes dinformation dinformation en en sant sant DMP: Dossier mdical personnel? et/ou professionnel? Le positionnement du DMP (Dossier Mdical Personnel) doit tre

clarifi par rapport Aux dossiers mdicaux des professionnels Aux dossiers de recherche (sant publique et pidmiologie) Aux donnes de vigilances sanitaires Les organisations des processus professionnels et de leur informatisation (workflow) ne sont pas univoques. Des multitudes de solutions M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 La La place place du du DMP DMP dans dans les les systmes systmes dinformation dinformation en en sant sant

Le rle assign au DMP doit tre assur par lui redondance, synthse intgre des donnes du patient) seul (non Les dossiers des rseaux Cas pineux: le dossier de cancrologie Les fonctions que le DMP ne peut supporter doivent tre assures par des systmes dinformation complmentaires quil convient de dfinir prcisment (finalit, modalits dalimentation, responsabilits, droits daccs,) M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 La La clarification clarification des des acteurs acteurs et et de de leurs leurs rles rles dans dans le le dispositif dispositif

DMP DMP Les acteurs autour du dossier mdical personnel: Lenvironnement est constitu des principaux acteurs suivants: Les patients Les professionnels de sant Les tablissements de sant Les rseaux de sant Lhbergeur Le tiers de confiance A ces acteurs sajoutent ceux qui fournissent des outils ou prestations ncessaires la scurit de lenvironnement, comme le GIP-CPS, le GIE SESAM-VITALE, les organismes sociaux qui peuvent tre amens transfrer des informations dans des conditions qui seront prcises en temps voulu, extrait du Cahier des charges DMP - DIESE 22/06/05 M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Les Les informations informations fournir fournir au au DMP DMP Une premire liste de documents dan s le cadre du dploiement de prfiguration est la suivante: Le volet mdical La lettre de sortie

Le compte rendu dhospitalisation Les comptes rendus dactes cods CCAM Les rsultats dexamen de laboratoire Le compte rendu danatomopathologie Le compte rendu de consultation (mdecin urgence) Le compte rendu de synthse Le courrier La dlivrance de mdicaments Le PIRES Concernant les images, une slection dimages pourra tre ralise par le radiologue afin de les rendre disponibles dans le DMP. extrait 22/06/05 M. Fieschi du Cahier Master EISIS des charges DMP - DIESE Janvier 2006

Systmes Systmes dinformation, dinformation, rseaux rseaux de de soins soins et et DMP DMP Les rseaux, comme les ETPS fortes : supposent le respect dexigences Transparence, traabilit de l'information de la prise en charge des patients, Garantie de la qualit des intervenants, du respect des protocoles, standards et stratgies thrapeutiques proposes, Mise en place d'indicateurs d'valuation de la qualit de prise en charge et de l'efficacit mdico-conomique, Respect de la volont et du choix du patient. Le rseau de soins Lhpital M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006 Soins Soins coordonns, coordonns, dploiement

dploiement du du DMP DMP La loi du 13 aot 2004 a cr le Dossier mdical personnel (art.3) : Ce dossier mdical personnel est cr auprs d'un hbergeur de donnes de sant caractre personnel. Le 1er janvier et le 1er juillet 2007 sont respectivement les dates partir desquelles lutilisation du DMP par le professionnel de sant conditionnera son adhsion aux conventions nationales avec lassurance maladie, laccs au DMP donn par le patient conditionnera son niveau de remboursement. M. Fieschi Master EISIS Janvier 2006

Recently Viewed Presentations

  • UNCLASSIFIED Solutions for the Information Technology Enterprise (SITE)

    UNCLASSIFIED Solutions for the Information Technology Enterprise (SITE)

    <XX> # HIRED <XX> # NOM PKG <XX> Performance Metrics: Identify key performance metrics and level of achievement for past 90 days. ... Added DD-254 < TASK ORDER NAME - TASK ORDER NUMBER > UNCLASSIFIED. UNCLASSIFIED. NARRATIVE DESCRIPTION OF. SITE...
  • Grant Writing for Information Agencies - local2.stark.kent.edu

    Grant Writing for Information Agencies - local2.stark.kent.edu

    Kent State University Libraries Sharing Funds, Resources, and Responsibilities Across Libraries: A Pilot Progam in Nursing ALA Forum Cooperative Collection Development Committee July 12, 2009 Presenters Rob Kairis and Kay Downey
  • Title of Power Point

    Title of Power Point

    CanMEDS 2015 Competencies Rec 4 & 8. Enhanced framework - CanMEDS 2015. Aligned with CBME approach and milestones. Major change from 'Manager' to 'Leader' role. Describes the engagement of all physicians in the health care system. Encompasses collaborative leadership and...
  • Communication Systems and Networks

    Communication Systems and Networks

    Αδιέξοδα (Deadlocks)
  • Adding Mixed Numbers - Arkansas Correctional School

    Adding Mixed Numbers - Arkansas Correctional School

    Adding Mixed Numbers If James has two and one eighth pizzas and Jane has two and five eighths pizzas, how many pizza's do they have together. 2 1/8 + 2 5/8 Step 1: Add the Fractions 1/8 + 5/8 6/8...
  • Parts of Speech: The Building Blocks of Grammar

    Parts of Speech: The Building Blocks of Grammar

    Parts of Speech: The Building Blocks of Grammar PRE-TEST ... Today we are going to take a pretest to see how much you know about the parts of speech. And the best news is… If you get 100% on the...
  • Recent market developments

    Recent market developments

    The CEA shall aim to show the EC that the main insurability issues of liabilities under the ELD are vastly different from those pertaining to offshore oil extraction and exploration, as the insurance market for oil activities is limited and...
  • Remote Online Veterinary Record (ROVR) Intorduction

    Remote Online Veterinary Record (ROVR) Intorduction

    To provide Veterinary Services personnel an overview of the Remote Online Veterinary Record (ROVR) application in order to work towards a smooth deployment and transition ... Tasks/Orders can be managed from Home Page or within a patient chart. Main Menu...