Le Royaume de France, la principale monarchie d'Occident ...

Le Royaume de France, la principale monarchie d'Occident ...

Thmatique 4 : Les cadres du pouvoir au XIIIe sicle. La raffirmation des autorits publiques, lexemple des monarchies La gense des Etats ? Les relations entre fodalisme et centralisation monarchique Les formes de pouvoir au XIIIe sicle Le royaume de France comme tude de cas Expansion et dynamisme conomique de Civilisation fodale et chrtienne : uniformisation des cadres et des socits lOccident chrtien Occident chrtien Raffirmation dune autorit publique

(royaumes, communes, papaut) tats Fodalisation de la socit et dune appropriation des pouvoirs rgaliens Centralisation embryonnaire plus ou moins conteste, qui sappuie sur le fodalisme Principauts fodales Seigneurie Le seigneur exerce une domination sur la terre et les Village hommes A lchelle locale, les cadres sinscrivent dans la seigneurie, o

ils sont en interrelation ; cur de la croissance agricole Les communauts sont encadres au sein de leur village, de leur paroisse, de leurs activits conomiques. Une tude de cas Le Royaume de France, la principale monarchie dOccident pendant le sicle de SaintLouis . La France saffirme comme principale puissance grce aux conqutes des Captiens (lextension de leur domaine royal), au dveloppement de la centralisation administrative et la rcupration de prrogatives royales et des droits inhrents leur autorit publique. 1. Une extension rapide du domaine royal qui offre de nouvelles perspectives politiques, fiscales et

territoriales aux Captiens Lors de lavnement de Philippe Auguste en 1180, les Captiens ne dtiennent un pouvoir rel que sur leur domaine royal, trs exigu. Bien que roi de France, leurs pouvoirs restent plutt symboliques vis--vis des comtes et ducs, fortement autonomes. Domaine royal, territoire rellement contrl par le Captien (Ile-de-France, Orlanais, Berry) Comte de Flandres Possessions plantagenai ses Il peut sappuyer sur quelques villes importantes et un rseau dabbayes (Saint-Denis) Le reste du royaume est concd en fiefs autonomes aux grands nobles

Paris Orlans Bourges Comte de Toulouse Comte de BloisChampag ne Comte de Bourgogn e De puissants comtes encadrent le domaine royal et obligent le roi les mnager (= freins son extension) Les Plantagents, rois dAngleterre, qui contrlent tout lOuest de la France (depuis 1152) mais qui doivent hommage au roi de France. Profondes rivalits entre les deux dynasties, au profit des Plantagents,

plus puissants, qui mettent sous pression le Captien Les marges mridionales sont hors de contrle du Captien Le XIIIe sicle se caractrise pour le royaume de France par une succession de mutations majeures, dont lune des principales est la conqute du royaume , entreprise par Philippe Auguste et consolide par ses successeurs. Un agrandissement considrable du domaine royal qui tend stendre aux limites du royaume, Sous Philippe Auguste Artois par diffrents moyens, Dot dIsabelle de Hainaut, conserve par la couronne en 1189

Stratgies matrimoniales, logique fodale Normandie (1204), Anjou, Touraine, Poitou (temporairement) au dtriment notamment des possessions anglaises en France Essentiellement par une succession de conflits entre Philippe Auguste et Richard Cur de Lion puis Jean Sans Terre Commise des fiefs de Jean Sans Terre en 1202 Utilisation des rgles fodales pour punir un vassal flon et qui ouvre des perspectives nouvelles pour la monarchie franaise mais aussi de nouvelles contestations.

Rduire la menace anglaise sur son royaume et saffirmer comme une puissance Bataille de Bouvines le 27 juillet 1214 Bataille de La Roche-auxmoines le 2 juillet 1214 Accroissement des ressources fiscales Le XIIIe sicle se caractrise pour le royaume de France par une succession de mutations majeures, dont lune des principales est la conqute du royaume , entreprise par Philippe Auguste et consolide par ses successeurs. Un agrandissement considrable du domaine royal qui tend stendre aux limites du royaume, par diffrents moyens, et qui ouvre des perspectives nouvelles pour la monarchie franaise mais aussi

de nouvelles contestations. Fin de linfluence aragonaise sur le Languedoc Sous Saint-Louis Languedoc aprs le Trait de Paris (1229) Consquences de la croisade des Albigeois (1208-1249) Comt de Toulouse (intgr en 1271) Mise en apanage du comt de Toulouse en 1241 son frre Alphonse de Poitiers, intgr au domaine royal Contrle du territoire par une relation par

hritage. bataille de Muret en 1213 remporte par les croiss renonciation des prtentions aragonaises sur le Languedoc et la Provence (trait de Corbeil en 1258) fixation des frontires le long des Pyrnes (fortifications) Ouverture du royaume sur la Mditerrane Construction dAigues-Mortes Faciliter le dpart des croisades et multiplier les changes commerciaux vassalique, constitue avec les frres du Conqute de la Sicile et du sud de lItalie par Charles de Valois roi Poitou (dfinitivement) Guerres contre Henri III Plantagent

Soumettre un vassal qui refuse daccomplir son hommage au roi Recherche dapaisement avec les Anglais suite aux victoires franaises Bataille de Saintes et de Taillebourg Trait de Paris en 1258 (restitution aux Anglais du Limousin, de lAgennais, du sud de la Saintonge) Le XIIIe sicle se caractrise pour le royaume de France par une succession de mutations majeures, dont lune des principales est la conqute du royaume , entreprise par Philippe Auguste et consolide par ses successeurs. Un agrandissement considrable du domaine royal qui tend stendre aux limites du royaume, Sous Philippe le Bel La Champagne Le Quercy (1286)

Volont de contrler les Flandres (1297-1305) par diffrents moyens, et qui ouvre des perspectives nouvelles pour la monarchie franaise mais aussi de nouvelles contestations. Scuriser la capitale Mariage avec Jeanne de Navarre (qui apporte en dot la Champagne et le royaume de Navarre) Stratgies matrimoniales, logique fodale Achats de droits et de terres Expditions militaires contre des communes flamandes, appuyes par le roi

dAngleterre Edouard Ier Convocation de lost Contrler les foires de Champagne Donner une cohrence territoriale au domaine royal Ouvrir le royaume un des ples conomiques majeurs Mtines brugeoises en 1302, dfaite de Courtrai Expditions trs coteuses Lextension du domaine royal sappuie surtout sur les ressorts du fodalisme, les rois exploitent les rgles et les usages fodaux pour imposer leur suzerainet/souverainet. 2. Une intgration de ces nouveaux territoires dans le domaine royal qui se traduit aussi par une affirmation de

lautorit royale et un renforcement progressif de ltat Par quels moyens les Captiens ont-ils pu raffirmer leur autorit royale et dvelopper une administration centralise, quoique encore embryonnaire ? Les supports de laffirmation de lautorit monarchique en France et en Europe Renforcer la figure du roi Les victoires militaires Lhrdit (Philippe Auguste est le dernier roi dsign du vivant du prcdent) La sacralisation du pouvoir : crmonie du sacre et du couronnement Les qualits royales Des symboles du pouvoir (lys, azur, oriflamme rouge) Des lieux de pouvoir Sassurer une relle matrise du territoire et lapplication des dcisions royales par la mise en uvre dune administration

centralise encore embryonnaire La Curia Regis qui perd de son influence Lapparition dorganes spcialiss Le rle des relais locaux du pouvoir royal Les supports de laffirmation de lautorit monarchique en France et en Europe Se rapproprier des prrogatives royales La justice Larme La monnaie La loi, le droit et lcrit : le roi saffirme comme souverain Mobiliser davantage de ressources Accrotre les ressources du domaine royal ( vivre du sien ) Mieux assurer les entres fiscales et multiplier les

impts (taille, gabelle jusquaux expdients : expulsion et confiscations des biens des Lombards en 1291 puis des juifs en 1306, volont de confisquer les richesses du Temple) Utiliser les rgles du fodalisme Les liens vassaliques 3. Trois rois emblmatiques du renforcement de la monarchie et de la construction de lEtat (centralisation administrative) Quelques vnements cls Une construction par sdimentation Les grandes caractristiques de leurs rgnes Philippe Auguste

(1180-1223) Un roi victorieux qui pose les bases administratives du royaumes Testament de Affirmation de la dynastie captienne Philippe Auguste Extension ( conqute ) considrable de son Une monarchie encoreterritoires trs fodale mais qui (1190) royaume et intgration des nouveaux cherche mieux contrler son territoire dans le Domaine royal Bataille de Bouvines

Effort pour dvelopper unedirectement administration centrale et locale encore embryonnaire (baillis) (1214) Saint Louis (1226-1270) Modle du roi idal, preux, pieux, soucieux de paix et de justice Philippe le Bel (1285-1314) Un souverain qui cherche imposer lordre monarchique en dveloppant des structures administratives (fiscales) dEtat limination de la menace cathare et

mridionaleroyale (1244). Un rgne qui contribue fixer lidologie Consolider le royaume et continuer tendre Deux croisades, qui captienne : une royaut sacre, de la le domaine royal au dtriment des Plantagents et garante sont des checs (1249paix et de la justice, qui conduit le roi des comtes. 1254 / 1270) Mise en adquation de ses croyances et de sa spiritualit avec ses principes de gouvernement dvelopperdes son

administration centrale et locale Raffirmation pouvoirs rgaliens Canonisation en 1297 pour assurer le de Bien Commun (rappropriation progressive des droits haute La Vie de Saint-Louis justice qui manent du roi ; rforme montaire en de Joinville 1263) Lutte contre le pape Soucieux de sa souverainet et de lordre Boniface VIII (lattentat monarchique ( le roi est empereur en son dAnagni en 1303) royaume )

Forte croissance de ladministration royale Passage de la monarchie fodale une monarchie Laffaire (montaire et fiscale) pour financer des guerres des centralise, administrative ( lEtat ?) par ledu adultres des brus quasi-permanentes roi (1314) dveloppement dun personnel administratif Entour dune quipe dexperts

financiers, juristes (Nogaret, Marigny) qui sont pleinement autant attach laluipersonne du roi qu lEtat fidles contestation nobiliaire qui se sent exclue limination des de la prise de dcision Templiers (1314) Les formes dautorits publiques et souveraines au XIIIe sicle. Pour Brunetto Latini, dans son Livre du Trsor, il existe trois types de pouvoir : les pouvoirs hrditaires (les rois), les pouvoirs vie (pape et empereur) et les pouvoirs lectifs (cits). Comment les monarchies saffirment-elles dans lOccident chrtien au XIIIe sicle ?

Les principales monarchies fodales qui construisent les bases dune centralisation du pouvoir : le cas de lAngleterre Prrogative royale fortement affirme par Henri II Plantagent Rois sacrs Institutions spcialises Westminster (le Parlement, lEchiquier, le Justicier) Sheriffs sont les reprsentants locaux du pouvoir royal Importantes ressources fiscales (la Fort ) Mais un empire Plantagent est peu cohrent territorialement Spuiser militairement et fiscalement maintenir lunit de cet empire plantagent . Prter hommage au roi de France pour ses possessions continentales (=conflits permanents) Les principales monarchies fodales qui construisent les bases dune centralisation du pouvoir : le cas de lAngleterre Raffirmation de lautorit royale, mais conteste (rvoltes des barons) Rivalits internes Des rois plus faibles

Une centralisation conteste par les grands nobles (Grande Charte en 1215 et la Provision dOxford). Politique dextension dans les les britanniques mene par douard Ier Les pouvoirs prtention universelle : La Papaut est devenue une des puissantes monarchies de la Chrtient au XIIIe sicle, en particulier sous Innocent III Russite de la centralisation pontificale Affirmation de la souverainet totale et absolue de la papaut (Thocratie) Renforcement du pouvoir temporel de la papaut pour sassurer une sphre dinfluence en Italie Mais son pouvoir et son autorit sont contests : Lutte du Sacerdoce et de lEmpire qui sachve sur une victoire mitige de la Papaut Conflit entre Philippe le Bel et Boniface VIII suite la Bulle Unam Sanctam en 1302 ( Attentat dAnagni en 1303, dposition du pape). Les pouvoirs prtention universelle :

LEmpire, son apoge sous Frdric II, nest plus une puissance politique majeure aprs 1250. Mosaque dtats, dont seul lempereur est le garant de la cohsion Couronnement Rome par le Pape (Rmerzug) En principe lection de lempereur mais les Hohenstauffen ont tent en vain de constituer une dynastie impriale stable Ne peut compter que sur ses ressources propres. Domination de Frdric II (Empire et Italie du Sud, Sicile) qui aboutit une forte centralisation en Italie du Sud mais aussi une fodalisation acclre dans lEmpire. Le Statutum in favorem principum (1231) Impossible centralisation dans les terres dEmpire Les pouvoirs prtention universelle : LEmpire, son apoge sous Frdric II, nest plus une puissance politique majeure aprs 1250.

Incapacit affirmer les prrogatives impriales, mines par les forces centrifuges (princes, comtes, vques dans lEmpire et les communes dItalie du Nord, papes). Multiplicit des candidats La dfaite militaire est un puissant ressort de discrdit et daffaiblissement du pouvoir imprial (Bouvines) Rve italien devenu un boulet italien LEmpire nest plus une puissance politique majeure aprs 1250 et le Grand Interrgne Une monarchie dj centralise au XIIIe sicle, la Sicile et lItalie du Sud. - Les hritages de la monarchie normande sicilienne : Centralisation et latinisation renforces par Frdric II Renforcer la centralisation du pouvoir par une srie de lois (les Assises de Capoue, les Assises de Messine et les Constitutions de Melfi en 1231) Empcher lmancipation des communes du Sud de lItalie Diffusion des pratiques administratives franaises, aprs la conqute par les Angevins de lItalie du Sud et la Sicile. Charles dAnjou investi par le pape Clment IV de la mission de reconqurir le sud de lItalie et la Sicile en 1266

limination des derniers Staufen (Manfred Bnvent 1266, puis Conradin Tagliacozzo 1268) Rvolte sicilienne contre la domination franaise en 1282 ( Vpres siciliennes ) au profit de Pierre III dAragon Documents Des monarchies guerrires en construction : les royaumes ibriques (Castille, Aragon) Constitution de ces monarchies dans le cadre de la Reconquista Lutte contre les musulmans (Las Navas de Tolosa en 1212) Ils sappuient sur lost fodal et sur les milices urbaines Des monarchies qui exploitent au mieux les logiques fodales, tout en posant les bases dun renforcement du pouvoir royal : Une royaut sans sacre Favoriser lmergence de communes tout en dsignant les conseils urbains. Mise en place de reprsentants locaux du pouvoir monarchique les corregidores. uvre lgislative majeure dAlphonse X de Castille (Siete Partidas) Des tentatives dexpansion aragonaise mditerranenne

mitiges Un point sur les communes Les communes italiennes du Nord et du Centre sont pleinement autonomes et indpendantes A partir de la seconde moiti du XIIIe sicle, certaines communes italiennes constituent des Seigneuries en stendant sur leur contado, en constituant un empire colonial Les communes flamandes, allemandes qui doivent ngocier leurs liberts avec lautorit comtale. Les communes franaise, anglaises, castillanes, dItalie du Sud sont soumises la monarchie Les modifications des rapports de force au sein de lOccident chrtien durant le XIIIe sicle Les limites et les contestations des processus de centralisation monarchique.

Hrdit Difficult dans lEmpire de crer une dynastie stable Rivalits internes entre les hritiers au trne (Angleterre, Espagne) Affaiblissement du pouvoir en cas de Rgence (minorit dHenri III ; Blanche de Castille pendant la minorit de Louis IX qui parvient prserver les prrogatives royales malgr la contestation des grands nobles) Souvent embryonnaire, fonctionnaires insuffisants, Cration dune difficult rellement mettre en application les ordonnances administration royales centrale et locale Difficult bien contrler les reprsentants locaux du pouvoirs (enqutes temporaires sous Saint-Louis) Contestation par les barons anglais : Magna Carta de 1215 et les Provisions dOxford en 1258. Autorit Fodalisation acclre dans lEmpire souveraine du roi Philippe le Bel consulte les tats gnraux pour accrotre la pression fiscale

Sacralit royale Sous la dpendance de lglise (des clercs comme conseillers ; idologie royale marque par le poids de la religion ; le roi est sacr par un membre de lEglise) Volont des rois de nommer eux-mmes aux charges ecclsiastiques majeures Menace dexcommunication par les papes Proposition de plan sur un sujet sur les cadres des pouvoirs politiques au XIIIe sicle Plan thmatique problmatis autour des notions de fodalisation et de centralisation Le systme fodal structure et organise les cadres locaux du pouvoir dans tout lOccident chrtien (fragmentation des pouvoirs et fodalisation) Raffirmation de lautorit publique et centralisation administrative. Leurs contestations et leurs limites Plan typologique problmatis autour des formes de pouvoirs auxquels sont soumis les hommes du Moyen Age. Les cadres locaux : seigneuries et communes mais uniformis lchelle de la chrtient Laffirmation des monarchies comme cadre englobant

Les rivalits multiples entre les pouvoirs (empire, papaut ) La Grande Charte (1215) Premier texte institutionnel anglais qui ne cre pas un nouveau rgime mais renforce la fodalit et limite les prrogatives royales Larticle 2 garantit le droit lhritage du successeur dun vassal Larticle 12 stipule que le roi ne peut lever de nouveaux impts quavec le consentement du Grand Conseil, constitu des grands vassaux et

ecclsiastiques Larticle 39 interdit les arrestations arbitraires Larticle 61 semble dclarer lgitime linsurrection contre le roi Vingt-cinq personnes dont 24 barons et le Maire de Londres doivent surveiller le respect des clauses par le roi. Les Provisions dOxford Institues en 1258 par un groupe de barons dirigs par Simon V de Montfort, 6e comte de Leicester. La Couronne anglaise tait force de reconnatre les

droits et les pouvoirs du Parlement (limite la centralisation monarchique des pouvoirs) Une confirmation crite de l'accord fut envoye aux sheriffs de tous les comts d'Angleterre. L'utilisation de l'anglais tait l'anglicisation du gouvernement un symbole de Elles furent abolies par Henry III en 1262, ce qui marqua le dbut de la Seconde Guerre des Barons (1263-67), gagne par le roi. Assise territoriale assez limite, entre Loire et Oise (8.000 km). Le domaine royal ne se limite pas aux terres directement administres par le roi ou ses

reprsentants, il comporte aussi une multitude de droits (redevances, taxes, amendes de justice) Croisades menes par les barons et les nobles de lIle-de France (12091215) dont le chef est Simon de Montfort Les pisodes militaires de la Croisades des Albigeois Rvolte des nobles mridionaux du Languedoc (1216-1223) qui reprennent une partie des territoires sous lautorit dAmaury de Montfort Interventions royales entre 1223 et 1226, lances par Louis VIII limination dfinitive de la menace quincarne le comte de Toulouse, Raimond VII en 1241 Sacralisation du pouvoir : crmonie du sacre et du couronnement 4. Gurison des crouelles par un Un pouvoir surnaturel pouvoir

thaumaturgique Tout prince hritant du royaume de France, aussitt oint et couronn, reoit de Dieu cette grce spciale, cette vertu particulire de gurir les malades par le contact de sa main : aussi le voit-on les malades des crouelles venir jusquau roi de nombreux lieux. Un rituel soigneusementSermons de Guillaume de Sauqueville, 1300. codifi par la liturgie (ordo) Sacre de Louis IX : Enluminure du XIII sicle (vers 1280) Idologie royale, en partie dfinie par 3. Couronnement du lglise roi, qui reoit les Le roi sapproche sans y regalia parvenir dun caractre proprement sacr (J. Le Goff) Exaltation de lorigine divine de lautorit royale 1. Onction du roi avec

lhuile sainte par larchevque de Reims 2. Le roi prte serment devant Dieu de dfendre le peuple chrtien, lEglise, la Paix La canonisation de Louis IX sert la propagande royale, en exaltant la sacralit de la dynastie Le Roi reoit les Regalia Philippe le Bel (1285-1314). Masse d'or (1re mission-10 janvier 1296), 7,04g. Avers: + PHILIPPVS DEI GRA FRANCHORVM REX. Le roi, couronn, assis de face sur un trne orn de ttes de lion, tenant le sceptre et un lis, dans

un polylobe. Mise en uvre dune administration centralise encore embryonnaire Le pouvoir royal se concentre dans la personne mme du roi Lente spcialisation de la Curia Regis en organes spcialiss, composs dexperts (clercs et juristes) au dtriment des grands vassaux Reprsentants locaux du pouvoir royal, dabord de manire temporaire (testament de Philippe Auguste), puis dfinitivement (ordonnances de justice de 1254) Souvent muts pour mieux les contrler Vers 1200

Vers 1260 Participation de lentourage familial et des grands vassaux la Curia Regis, en particulier le conntable, le chambrier, le chancelier (plus de snchal depuis Philippe Auguste) Surveiller par des enquteurs occasionnels (Saint-Louis) Au XIIe sicle : des prvts qui administrent le Domaine royal Le dveloppement de ladministration royale Nous dcidons que nos baillis fixeront dans leurs baillages chaque mois un jour qui sera appel jour des assises. L, tous ceux qui auront une plaine formuler recevront du bailli droit de justice sans dlai et nous-mmes notre droit et notre justice. Nous voulons et prescrivons que notre mre trs chre, la reine Adle, daccord avec notre

oncle trs cher et fidle, Guillaume, fixe tous les quatre mois un jour daudience o les baillis viendront exposer les affaires de notre domaine. Si lun de nos baillis a commis une faute, nous punirons la faute dun tel chtiment que les autres nen pourront pas tre pouvants sans raison. Ordonnance dite Testament de Philippe Auguste , juin 1190. Nous, Louis, par la grce de Dieu, roi de France, tablissons que tous nos baillis prtent serment que, tant quils seront dans leur baillage, ils feront droit chacun, sans exception de personnages, aux pauvres aussi bien quaux riches, et ltranger aussi bien qu leurs proches. Sil arrive que les baillis agissent mal, nous voulons quils soient punis. Les baillis jureront quils ne prendront ni ne recevront ni or ni argent, ni avantages ni autre chose. Ils ne donneront aucun don aux enquteurs que nous envoyons dans leurs baillages pour enquter sur leurs agissements. Nous voulons que nos baillis vitent le jeu de ds et ne frquentent pas les tavernes. Ordonnances de Louis IX de 1254, daprs Joinville, Vie de Saint Louis. Palais royaux (Louvre, Vincennes), qui concentrent les organes du pouvoir Sainte-Chapelle, ncropoles royales (SaintDenis) Cathdrale du sacre (Reims) La souverainet du roi. Le roi prtend incarner la loi (lex

animata), dtenir le droit de lgifrer ( le roi est empereur en son royaume ). Ce que dcide de faire le roi doit tre tenu pour la Loi. Assurment le roi est souverain par-dessus tout, en vertu de quoi il peut prendre toutes les mesures quil veut pour le bien commun, et ce quil tablit doit tre observ. Assurment, le roi possde en gnral la garde de toutes les glises du royaume, alors que chaque baron la possde spcialement pour sa baronnie. Mais si le baron renonce la garde spciale dune glise, elle vient alors dans la garde spciale du roi. Philippe de Beaumanoir, Coutumes du Beauvaisis. La lgitimit des jugements du roi, directs ou en appel, se fonde dsormais sur un corpus crit dont il est le garant et qui inclut le droit commun pour tout le royaume (sappuyant sur la redcouverte du droit romain) et le droit coutumier (mis par crit, acte de reconnaissance par le roi des coutumes et des liberts locales) De la conception du pouvoir dun seigneur fodal aux limites du sacr vers la souverainet, fonde sur la loi.

Fresque de la Tour Ferrande (Pernes les Fontaines), reprsentant le pape invitant Charles dAnjou conqurir la Sicile pour en devenir le roi (fin du XIIIe sicle) Roger II couronn par le Christ, mosaque de la l'glise La Martorana, Palerme. Les usages de la fodalit Le pouvoir des Captiens conserve une tonalit minemment fodale au XIIIe sicle : Le roi est un noble, partage les valeurs et les modes de vie aristocratique (primus inter pares) mais il est plac au somment de

la hirarchie vassalique Edouard Ier rend lhommage-lige Philippe le Bel Il utilise les rgles de la vassalit son avantage (cf. 1) Philippe IV entour de ses hritiers et de ses lgistes Saint-Louis : un modle du roi chrtien tats pontificaux Empire Plantagent Marges autonomistes ou indpendantes

Royaume de France Royaumes ibriques Royaume musulman de Grenade Domaine royal captien Saint Empire et lhritage normand Monde scandinave Communes italiennes Monde russe LOccident chrtien au dbut du XIIIe sicle Empire byzantin Prusse des Teutoniques Communes italiennes Royaume de Naples

LOccident chrtien la fin du XIIIe sicle

Recently Viewed Presentations

  • Photos  Dale Cherry for The Reading Agency with

    Photos Dale Cherry for The Reading Agency with

    Children can read any library books of THEIR choice. They don't have to be Roald Dahl books. Library staff and volunteers provide guidance and encouragement. Children receive a medal and/or a certificate when they complete the Challenge. How it works....
  • Physical Geography of Europe

    Physical Geography of Europe

    The Apennine or Italian Peninsula is a long, thin, boot-shaped piece of land on which the country of Italy lies. The Apennines mountain range, which includes the active volcano Mount Vesuvius, extends down the center of the peninsula. Only about...
  • Classification Mnemonic - cpb-us-e1.wpmucdn.com

    Classification Mnemonic - cpb-us-e1.wpmucdn.com

    3. Protista (Protists)- "junk drawer kingdom"A. Eukaryotic (cells have nucleus)B. Some have chloroplasts & cell walls of celluloseC. Unicellular or SIMPLE Multi-cellularD. Autotroph or heterotroph** (plant-like, animal-like, fungus-like)E. Examples-Ameoba, Kelp, Slime Mold
  • La visée économique de la Chine ed L'Harmattan 2011

    La visée économique de la Chine ed L'Harmattan 2011

    Première partie : Le mercantilisme est à l'origine des Trois Très Grandes Crises Economiques. Impact du Mercantilisme non intentionnel des nouveaux pays agricoles (Etats-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Argentine, Russie) = Très Grande Crise de 1873 à 1896 en Grande-Bretagne et...
  • AIM: How did the geography of India impact the development of ...

    AIM: How did the geography of India impact the development of ...

    Division and Disunity. After Asoka's death, Maurya power declined (185 BCE) North and south (Deccan Plateau) was separated by distance and cultural differences. Foreign invaders constantly pushed through mountain passes into Northern India. South divided into many kingdoms, different languages...
  • Airway Pressure Release Ventilation - BCRT.ca

    Airway Pressure Release Ventilation - BCRT.ca

    Alternative Techniques Increase the ventilator rate Permissive Hypercapnia Airway Pressure Release Ventilation High Frequency Ventilation Extracorporeal Life Support Indications Primarily used as an alternative ventilation technique in patients with ARDS. Used to help protect against ventilator induced lung injury.
  • Motivation to Study for a PhD Degree - LU

    Motivation to Study for a PhD Degree - LU

    PhD studies open students to . new social networks, knowledge, skills, experience. Perceived as possibility for new achievements. ... Three groups of fields of study - different types of goals. Changing field of study twice - pursue mostly personal goals.
  • Value Stream Management for Lean Healthcare

    Value Stream Management for Lean Healthcare

    Presented by Dr. Joan Burtner Slide * March 2011 Examples from Statistics Texts Rosner (Biomedical) Daniel (Biomedical) Walpole, Myers, Myers, and Ye (Engineering) Montgomery (Engineering) Montgomery and Runger (Engineering) Campbell, M. , Machin, D, and Walters, S. (Medical) Berenson and...