Leucémie lymphoïde chronique

Leucémie lymphoïde chronique

HMOGRAMME NORMAL ET PATHOLOGIQUE Dr . Otsmane M.A en hmatologie Rappel physiologique Lhmatopose : est lensemble des mcanismes qui assurent le remplacement continu et rgul des diffrentes cellules sanguines partir de la cellule souche hmatopotique, incluant : Globules rouges : Erythropose Polynuclaires neutrophile osinophiles

basophiles : Granulopose Plaquettes : Thrombopos (Lymphocytes : Lymphopose) III)Sige de lhmatopose Lhmatopose ftale: lors de la vie intra utrine seffectue au niveau du tissu conjonctif embryonnaire( ilots de WOLF et PANDER) entre le 19me j et la fin de la 8me semaine Lhmatopose hpatosplnique : entre le 2me-6me mois de la vie intra utrine Lhmatopose mdullaire: partir de 4me mois de la vie intra utrine et sera le

site exclusif de lhmatopose la naissance et pour toute la vie; dans tous les os jusqu lage de 4 ans puis uniquement les os courts et plats; sternum, cotes,vetebres,bassin Hmogramme A) Hmogramme normal Dfinition cest lensemble des mesures quantitatives et qualitatives des liment figurs du sang (globules rouges , globules blanc et les plaquettes) Il est souvent demand dans les cas pathologiques comme: la prsence dun syndrome anmique , un syndrome hmorragique, un syndrome infectieux , une

altration de ltat gnral . Il est galement demand dans le cadre dun bilan systmatique ou pour surveiller un traitement medicamenteux II) Hmogramme normale 1 tudes quantitative : consiste mesurer le taux des globules rouges , des globules blanc , des plaquettes , le taux dhmoglobine , dhmatocrite et de calculer les constants hmatimetriques (VGM , CCMH , TGMH) Peuvent tre soit : manuelles :comme par exemple le comptage manuel des

cellules sur cellule de MALASEZ , la dtermination de taux d hmoglobine par spectrophotomtrie Ces techniques sont longue fastidieuse avec des marges derreurs non ngligeable Des mthodes automatises : qui ont l avantage d tre rapides et plus prcises La Numration Formule Sanguin FNS Ralisation L hmogramme est ralis a partir dun chantillon de sang prlev par ponction veineuse et recueilli

dans un tube contenant un anticoagulant de type EDTA( ethylene diamine-tetra -acitate ) ou de citrate de sodium Il nest pas ncessaire d tre jeun pour cet examen Le tube doit tre agiter pour viter la formation de micro caillots Le tube doit tre acheminer rapidement au labo dans un dlai moins de 2H Interprtation des rsultats Il est impratif de connaitre les valeurs normales en fonction de

l ge et du sexe pour viter les erreurs d interprtation. La ligne rouge: Taux des Globules rouges Homme = 4,5 6 M/mm3 Femme = 4 5,5 M/mm3 Le nouveau-n 5,1 5,8 M/mm3 Hmatocrite (Ht): le volume occup par les globules rouges par rapport au sang total Homme = 40 - 54% Femme = 37 47% Hmoglobine (Hb) Homme =13 17 g/dl Femme = 12 16 g/dl

le nouveau n 14 20 g/dl Les constants hmatimetriques VGM : Volume Globulaire Moyen= HT/GR X 10 = (80 100) fl si le VGM < 80 : lanmie est dite microcytaire si le VGM est > 100 fl lanmie est dite macrocytaire si le VGM est entre 80 et 100 fl lanmie est dite normocytaire CCMH = la Concentration Corpusculaire Moyenne en Hmoglobine (CCMH), cest-a-dire la quantit moyenne dhmoglobine contenue dans un litre d hematies. = Hb/Ht X 100 entre 32 36% si elle est < 32% l anmie est dite hypochrome TCMH : la Teneur Corpusculaire Moyenne en Hmoglobine

cest-a-dire la quantit moyenne d hmoglobine contenue dans une hmatie = Hb/GR X 10 = 27 32 pg , si < 27pg : lanmie est dite hypochrome Le taux des rticulocytes : pour connaitre lorigine centrale ou priphrique de lanmie, VN: entre 25000 100000 elt /mm3 La ligne blanche : les leucocytes VN entre 4000 10000elt /mm3 Si les GB sont < 4000 = une leucopnie si le taux des GB est > 10000 = une hyperleucocytose PNN : 1600 - 7000 Lymphocytes : 800 4000

PNE : 40 300 PNB: 0 100 Monocytes: 200 - 1000 La ligne plaquettaire: 150 000 400000 elt/mm3 Si le taux des plaquettes est > 400 000 = une thrombocytose Si le taux des plaquettes est < 150 000 = une thrombopnie 2- Etude qualitative Le frottis sanguin : prlever une goutte de sang au niveau du doigt taler cette goutte sur une lame Colorer la lame par la coloration MGG Regardes au microscopie optique fort grossissement

permet une tude cytologique des lments figurs du sang GR , GB , PLT Permet de confirmer les donnes hmatimetriques les globules rouges :des cellules anucls de 8 m de diamtre de couleur rose pale avec un centre claire un disque biconcave A l tat normale les globule rouges ont la mme taille (normocytose) avec une coloration normal (normochromie ) Rticulocytes. La coloration au bleu de crsyl met en vidence lacide ribonuclique (ARN) contenu dans les rticulocytes Les globules blanc : le frottis sanguin permet de faire l quilibre leucocytaire

PNN normal Des cellules arrondies de 12 14 m de diamtre, caractrises par la forme plurilobe de leur noyau (3 5 lobes). PN Eosinophile Ce sont des cellules de 12 14 m de diamtre caractrises par un noyau bilob et surtout par laspect des granulations qui sont

sphriques (0,5 1,5 m de diamtre), rfringentes, de coloration orange PN Basophile Ce sont des cellules de 10 14 m de diamtre. Leur noyau bilob est masqu par des granulations spcifiques qui sont assez nombreuses et disperses sur toute la cellule. Elles sont arrondies (0,2 1 m

de diamtre) ou plus souvent angulaires, de coloration pourpre Monocytes Ce sont de grandes cellules de taille variable (20 40 m de diamtre). Leur noyau est arrondi ou ovalaire, plus souvent rniforme ou franchement irrgulier, la chromatine est peu dense, non motte, et de structure rgulire. Lymphocytes normaux

Les plaquettes : des cellules sanguine mature anucl de 1 2 m de diamtre provenant de la fragmentation cytoplasmique des mgacaryocytes elles sont spcialises dans l hmostase Au frottis sanguin : les plaquettes sont des petits fragment cytoplasmique regroups en amas III) Hmogramme pathologique A ) anomalies des globules rouges: A -1 anomalie quantitative - Anmie cest la diminution de taux de lHb Hb<13 g/dl chez lhomme Hb<12 g/dl chez la femme

Hb<10,5 g/dl chez la femme enceinte Hb<11 g/dl chez lenfant Hb<14 g/dl chez le nouveau-n Lanmie est dite Macrocytaire si le VGM > 100 fl Microcytaire si < 80 fl Normocytaire si entre 80 et 100fl Normochrome si la CCMH est entre 32 et 36% Hypochrome si la CCMH est < 32% Si le taux de rticulocytes est > 120 000 lanmie est dite rgnrative Si le taux de rticulocytes est < 120 000 lanmie est dite argnerative Polyglobulie : cest l lvation de la masse globulaire totale

Homme Femme Globules rouges > 6 million/mm3 > 5milion /mm3

Hmoglobine > 18,5 g/dl > 16,5 g/dl hmatocrite > 54%

> 47% A 2 ) Anomalies qualitatives : au microscopie optique : Anomalies de taille : anisocytose = GR de diffrente tailles : GR de grande taille = macrocytes GR de taille normale= normocytose GR de petites taille = microcytose Anomalies de coloration : Hypochromie ( anulocytes cellules cibles.) Anomales de formes : poikilocytose

Drpanocytes Dacryocytes Ovalocytes Stomatocytes Acanthocytes Des globules rouges en rouleaux Schizocytes B anomalies des Globule blanc : B 1 ) anomalies quantitatives : Si le taux des globules blanc est augment : plus de 10000 elt/mm3 = hyperleucocytose si le taux des globules blanc est diminu :

Moins de 4000 : une leucopnie Polynuclaire neutrophile: Polynuclose neutrophile PNN > 7000 elt/mm3: physiologique : - aprs un effort physique - troisime trimestre de grossesse - nouveau-n Pathologique - Infections bactriennes - Maladies inflammatoires - Ncrose tissulaire - Corticothrapie

- Tabagisme Neutropnie : taux de PNN < 1700 500 < PNN < 1500 modre < 500 svre Causes : - Bactriennes : fivre typhode ; brucellose ; Tbc - Virales : grippe ; hpatites. - Parasitaires : paludisme , Kla azar - Toxiques Polynuclaire osinophile >500 en cas dallergie , ou une parasitose Monocytose > 1000 elt /mm3 : en cas infection virales et

bacteriennes , hmopathies malignes Une basophilie: allergie , hmopathies malignes .. Les lymphocytes lymphocytose > 4000 elt /mm3 - bnignes : ractionnelles = infectieuses (bactrienne , virales ) - maligne (syndrome lymphoproliferatifs) Lymphopnie < 800 : infectieuse virale HIV aplasie mdullaire. B 2 anomalies qualitatives : le frottis sanguin permet de : Faire l quilibres leucocytaire : inversion de l

quilibre (lymphocytose ) Anomalies morphologiques: - PNN hyposegment ( infection) - PNN hypersegment( carence en B12) - PNN hypogranulaire (MDS) Cellules immatures : blastes , mylemie erythroblastes , plasmocytes PNN hyper segment C anomalies des plaquettes C 1) Anomalies quantitatives : Thrombocytose > 450 000 elt /mm3

- primitives - Secondaires Thrombopenie < 150 000 elt/mm3 - Centrale - Priphrique C- 2) Anomalies qualitatives des plaquettes Des macrothrombocyes Conclusion L hmogramme est lensemble des mesures quantitative et qualitative des lments figurs du sang. il reprsente lexamen par aclinique le plus

demand en pratique. pour savoir interprter un hmogramme il faux connaitre les valeurs normales de chaque paramtre.

Recently Viewed Presentations

  • Building, Running, and Managing Workflows on Windows Azure

    Building, Running, and Managing Workflows on Windows Azure

    Because Microsoft must respond to changing market conditions, it should not be interpreted to be a commitment on the part of Microsoft, and Microsoft cannot guarantee the accuracy of any information provided after the date of this presentation. MICROSOFT MAKES...
  • House Bill 2 Improved Dental Access - DPHHS

    House Bill 2 Improved Dental Access - DPHHS

    Provider Rate change. During the 64th Legislative Session, an estimated 2% provider rate increase was approved. Check the website for a copy of the newest fee schedule, and the newest provider manual reflecting the rate increase and any program changes.
  • Waves - Peachtree Charter Middle School

    Waves - Peachtree Charter Middle School

    A transverse wave travels _____ to the direction of the wave's motion. ... The bending of light waves around a barrier. When a wave bounces off an object. ... The speed of light is 300,000,000 m/s. What is the frequency...
  • Regards croisés : Comment les entreprises sont-elles ...

    Regards croisés : Comment les entreprises sont-elles ...

    Analyse du modèle de Greiner présentant les étapes d'un cycle de vie de l'entreprise. ... Justin Délepine « Le destin incertain des start-up », Revue Alternatives économiques, n°388, Mars 2019. Facebook .
  • Bijective tree encoding Saverio Caminiti Talk Outline  Domains

    Bijective tree encoding Saverio Caminiti Talk Outline Domains

    Bijective tree encoding Saverio Caminiti Talk Outline Domains Prüfer-like codes Prüfer code (1918) Neville codes (1953) Deo and Micikevičius code (2002) Picciotto codes (1999) Applications, Operations and Properties Random trees generation (with constrains) Locality and Heritability Other operations Future work...
  • Think About It

    Think About It

    Chapter 7 Section 1 Life is Cellular
  • Core Values/Personal Ethics/Human Dignity Issues

    Core Values/Personal Ethics/Human Dignity Issues

    DON Standards and Policies Core Values/Personal Ethics/Human Dignity Issues CO/XO comments on; Opening remarks by CO/XO if possible - See Lesson Guide 17 page 173 for guidance your CO/XO might want to put a presentation together for their portion of...
  • Headline 24pt Arial Bold

    Headline 24pt Arial Bold

    New proposal: "When faced with pressure, the professional accountant shall not allow such pressure to result in a breach of the fundamental principles." Remains a strong requirement but is limited to the PA's responsibility for their own actions. Requirements