Une programmation de recherche qui nous ressemble… qui nous ...

Une programmation de recherche qui nous ressemble… qui nous ...

Contribuer construire des communauts inclusives Programmation de recherche Pavillon du Parc Prsentation au Conseil dadministration du CNRIS Par Thierry Boyer, directeur gnral Julie Ruel, agente de planification, programmation et recherche Le 12 fvrier 2009 du Faire de la recherche ou tre en recherche? Dveloppement Qualit valuation

Recherche 2 Contexte de la programmation Planification stratgique 2002-2005 : Soutien des activits de recherche Soutien au dveloppement de lexpertise Des actions: Formation universitaire-stages Affiliation Pavillon du Parc-UQO Adhsion au Consortium national de recherche sur l'intgration sociale Un des trois tablissements gestionnaires du CRC-CRDITED Adoption de rglements Collaboration des projets de recherche 3

Contexte de la programmation Planification stratgique 2006-2010 : Consolidation du mandat de recherche Douze enjeux dont Le dialogue avec nos partenaires de lenseignement pour consolider la formation et la recherche Programme de soutien au dmarrage de la recherche en tablissement (CNRIS-printemps 2007) Poste spcifique dsign la recherche (septembre 2007) 4 Une thmatique transversale Dcoule de : la planification stratgique laxe principal de laffiliation avec lUQO Contribuer construire des

communauts inclusives 5 Linclusion un peu dhistoire volution du concept de handicap (Zubrow, Rioux, Dinca-Panaitescu, Spieldman et Kunkel, 2008) Modle biomdical Modle fonctionnel Modle social-environnemental Modle de la perspective des Droits humains 6 Modle des droits humains Mmes droits pour tous

Citoyens tous gaux Responsabilit de la communaut : contribuer leur participation pleine et entire limination des barrires Les accommodements : soutien en attendant la chute des barrires. 7 Vers une socit inclusive ONU: La Convention relative aux droits des personnes handicapes (en vigueur- 3 mai 2008). OPHQ: proposition de politique part entire : Pour un vritable exercice du droit lgalit (dc. 2007). Loi assurant lexercice des droits des personnes handicapes en vue de leur intgration scolaire, professionnelle et sociale (diteur officiel du Qubec, 2008)

8 Chiffres qui appuient le virage vers une socit inclusive Personnes ayant un handicap : Population de personnes avec handicap augmente (OMS, 2006) Reprsentent la plus la plus grande minorit au monde (ONU, 2007) Canada: 3,6 millions de personnes ont une rduction de leurs activits la suite dun handicap (EPLA, 2001) Qubec : (OPHQ, 2007) 700 000 personnes (10%) Affecte 20% des familles qubcoises 15 64 ans : 7% 65 ans et plus : 28% 9

Le choix des axes de recherche Une approche de partenariat et de collaboration avec : les personnes, leurs familles et les proches tous les milieux dans lesquels les personnes prsentant une DI-TED voluent ou aspirent le faire Les axes de recherche : Trois crneaux spcifiques de recherche Non hermtiques Sans ordre dimportance Trois leviers sur lesquels sappuient le dveloppement, le partage et le transfert des connaissances 10 Axe 1 La littratie

ancre dans les communauts inclusives Axe 2 Les transitions appuyes par des milieux inclusifs Axe 3 Des communauts apprenantes qui adoptent des pratiques Inclusives 11 La littratie :

Axe 1 La littratie ancre dans les communauts inclusives Comptences permettant d'utiliser les documents imprims, les signes, le langage, la lecture, l'criture, la numratie, la rsolution de problmes ainsi que les connaissances et les comptences en informatique. Aspect social- communication. Littratie et emploi. littratie et sant. Littratie et participation sociale. 12

Littratie et communaut inclusive : pourquoi? Enqute internationale sur l'alphabtisation et les comptences des adultes (EIACA)(rsultats 2003) 4 types de littratie: comprhension de textes suivis, comprhension de textes schmatiques, numratie rsolution de problmes 5 niveaux de comptence : niveau 3 requis pour participer activement la socit du savoir (OCDEStats-can, 2005) 13 Littratie et communaut

inclusive : pourquoi? Rsultats canadiens (% personnes qui nont pas le niveau 3) Comprhension de textes suivis : 48,1% Comprhension de textes schmatiques : 48,8% Numratie : 53,3% Rsolution de problmes : 73,1% Littratie et incapacits: Personnes avec incapacits : niveau 1 et 2 : 60% vs 48 sans incapacits Incapacit + tat de sant : niveau 1 et 2: 68% 14

Activits en lien avec cet axe Recherches : Barrier and Accommodation Index (projet Normand, Moreau, Boyer et Ruel) Projet Ville de Gatineau-UQO-Pav. du Parc (projet - Kassi, Ruel, et Hamilton, en dveloppement) Laccs au dpistage du cancer du sein pour les femmes ayant des besoins particuliers (Mercier et al.)(partenaire) Travaux avec les quipes de recherche: quipe de recherche en Littratie et Inclusion RLI (Moreau et al.)(partenaire) quipe en partenariat- Dficience intellectuelle, troubles envahissants du dveloppement et intersectorialit (Mercier et al.) (partenaire) Le groupe de recherche Disability Rights Promotion International - Canada (DRPI) (Rioux et al.) 15

Activits en lien avec cet axe Pochette daccueil pour les personnes Illustration des valeurs organisationnelles Horaire imag/calendrier imag Communication non-orale 16 Les transitions Axe 2 Diffrentes priodes dans le cycle de vie, prvisibles et non prvisibles Rfrent au processus subjectif vcu par les personnes autour des changements Les transitions appuyes des changements qualitatifs

par des dans les rles, limage de soi, les milieux inclusifs relations Transitions, dveloppement et parcours de vie Rupture et continuit Crise et opportunit Bifurcations 17 Les transitions pour les personnes ayant une DI - TED Priodes risque pour la poursuite du dveloppement des personnes Les difficults transfrer ou gnraliser leurs acquis dune situation lautre Leurs capacits dadaptation rduites augmentent la vulnrabilit de ces personnes durant ces priodes

Approche cologique de la transition : rsilience et facteur de protection 18 Les transitions appuyes par des milieux inclusifs Approfondir les conditions qui permettent aux diffrents contextes et milieux de soutenir la transition des personnes pour assurer Une transition dveloppementale Une continuit ducative Un transfert des acquis Rvler de nouvelles comptences utiliser Orienter positivement la trajectoire de vie

19 Activits en lien avec cet axe Recherches: Recherche-action en vue de soutenir des transitions de qualit vers le secondaire et vers la vie adulte (Bourdeau, Moreau, Ruel et Julien-Gauthier, 2009-2012) Carte routire pour soutenir une transition de qualit des enfants EHDAA vers le prscolaire (Bourdeau, Moreau, Ruel 0609). Les savoirs en partage entre les acteurs en rseau qui entourent des enfants ayant des besoins particuliers en contexte de transition planifie vers le prscolaire (Ruelen cours). Des services en rponse aux besoins des personnes ges prsentant une dficience intellectuelle : le point de vue des intervenants en Outaouais (Leclair-Arvisais, 2008) 20 Activits en lien avec cet axe

Comit socioprofessionnel: Sous-comit transition cole-travail Sous-comit transition travail-retraite Appropriation et implantation de la dmarche Carte routire vers le prscolaire Actions pour favoriser la transition dun lieu dhbergement vers un autre Comit vieillissement 21 Communauts apprenantes Axe 3 Des communauts apprenantes qui adoptent des pratiques inclusives

cart entre la vision propose et la ralit Changements importants soutenir dans les communaut Sens du changement : individuel et collectif Communaut : groupe de personnes lies par des intrts communs Apprentissage: dune approche individuelle une approche collective 22 Communaut apprenante

Un Unregroupement regroupementdindividus dindividus Engags Engagsdans dansune unedmarche, dmarche,un unprocessus processusanim anim Sur Surune unepriode priodede detemps temps Partageant Partageantune

unevision visionet etune unevolont volontcommunes communes Ayant Ayantun undsir dsirde dedvelopper, dvelopper,partager, partager,matriser matriserdes des connaissances, connaissances,des deshabilets habilets ou ou des des attitudes

attitudes (Grgoire, (Grgoire,1998) 1998) Une Unecommunaut communautapprenante apprenantepeut peut mme mme tre tre village, village,ville ville ou ourgion rgionapprenante apprenante lorsquelle lorsquellemobilise mobiliseles lesressources

ressources de detous tousles lessecteurs secteursdactivit dactiviten envue vuede de dvelopper dvelopper le le capital capital humain humain des desmembres membresde desa sacommunaut, communaut,en en

vue vuede defavoriser favoriser le le dveloppement dveloppement personnel, personnel, soutenir soutenirla la cohsion sociale et stimuler la cration de richesse cohsion sociale et stimuler

la cration de richesse (Longworth, 2006). (Longworth, 2006). 23 Des communauts apprenantes qui adoptent des pratiques inclusives Enjeu de la transformation du rseau de la sant et des services sociaux : apprentissage de nouveaux rles, nouvel espace professionnel partager Enjeu de linclusion authentique des personnes par la participation sociale et lexercice de la citoyennet : approfondir comment une communaut peut ou non dvelopper et dployer des pratiques inclusives qui

soutiennent la participation des personnes (travail, famille, services, communautaire) 24 Activits en lien avec cet axe Recherches Portrait de la participation sociale denfants 0-5 ans ayant une DI ou un TED (Moreau, Normand, Pavillon du Parc) Modles et expriences des groupes de pairs en CRDI (projet en dveloppement) Groupe dintrt de recherche quipe de recherche dont les thmes sont la spcialisation et lidentit professionnelle (SIP) (Pavillon du Parc- membre) 25

Activits en lien avec cet axe Projet dinclusion dans deux paroisses Projets socioprofessionnels Valoritec Boirec Guide de rflexion sur la prise de dcision Groupe de dveloppement professionnel Groupes dapprciation et damlioration de la qualit des actes professionnels par les pairs 26 Les types de recherche Pas de mthodologie unique Tenir compte de la ralit du Pavillon du Parc: ressources, contextes et programmation de recherche Mthodologies participatives

Recherches-action Recherches collaboratives tudes de cas: tude approfondie tudes longitudinales 27 Conclusion Programmation de recherche et continuit Pavillon du Parc: catalyseur de son milieu En collaboration Viser le dveloppement des communauts pour quelles deviennent inclusives Axes de recherche : portes dentre cibles Recherches: LEVIERS 28

Recently Viewed Presentations

  • Instructor Morteza Maleki, PhD Understanding Pricing  Price is

    Instructor Morteza Maleki, PhD Understanding Pricing Price is

    Adapting the Price. Differentiated Pricing . Companies often adjust their basic price to accommodate differences in customers, products, locations, etc. Price discrimination . Occurs when a company sells a product or service at two or more prices that do not...
  • OTAK ANDA - WordPress.com

    OTAK ANDA - WordPress.com

    Otak Kita Memiliki 1 Triliun sel otak Setiap 1 dari 100 Miliar neuron atau sel syaraf aktif tersebut dapat tumbuh bercabang hingga 20.000 dendrit pada setiap sel. Memiliki berbagai "pusat kecerdasan". Berperan sebagai kunci dalam revolusi pembelajaran pribadi.
  • Conference 2014: On-Demand Processing and ADM Events

    Conference 2014: On-Demand Processing and ADM Events

    ADM and SAV Events. Issues: All events must be processed to close or voided. Do not leave the event open. Benefit Service Date determines ICI Early enrollment eligibility. Do not create ADM or SAV events effective after the employee's termination....
  • Athinai.4 Oct. 2010, Slide 1 Athinai.4 Oct. 2010,

    Athinai.4 Oct. 2010, Slide 1 Athinai.4 Oct. 2010,

    EPOMM-PLUS: basic idea and aim "To establish EPOMM as THE authority and THE networking instrument for the promotion of mobility management throughout the EU" Extending the Netwo
  • Sports Development Participation to Performance Mr Kirby Olympic

    Sports Development Participation to Performance Mr Kirby Olympic

    PE, School Sport and Club Links Strategy (PESSYP) comprises of a number of programmes, for example: School Sport Partnerships. Specialist Sports Colleges. Also focus on facilities for school sport facilities. Target: 5 to 16 year olds taking part in at...
  • Présentation PowerPoint - Howard League for Penal Reform

    Présentation PowerPoint - Howard League for Penal Reform

    Rights system: A few positive consequences. 2) Prisoners' vote. French Penal Code 1994. Prisoners retain their right to vote unless the court says otherwise (and rarely does) in which case the limitation is of a maximum of 5 years (felony)...
  • How to Create a New Guardianship Program

    How to Create a New Guardianship Program

    HOW TO CREATE A NEW GUARDIANSHIP PROGRAM Monica Mitchell Judicial Staff Counsel San Bernardino Superior Court STEP ONE DETERMINE THE MODEL OF THE PROGRAM STEP ONE: PICK A MODEL Facilitation (passive, one on one) Direct (active, one on one) Workshop...
  • Urinary System - biol.wwu.edu

    Urinary System - biol.wwu.edu

    Why? Homeostatic Mechanism involving ADH to Regulate Water Balance Is this obligatory or facultative water reabsorption? What two types of changes result in increased osmolarity of body fluids, and so would stimulate ADH release? Renin-Angiotensin-Aldosterone System in the Regulation of...